L'histoire

L'Histoire de La Galerie

La rencontre de deux hommes :


Daniel Jolivot qui a fait ses classes à la Fonderie Valsuani, crée en 1985 La Fonderie d'Art de la Plaine et réalise des bronzes pour des artistes tels que Mauro Corda, Daniel Daviau, Tatiana Trouvé, Philippe Hiquily, Etienne Martin, Augustin Cardenas, Germaine Richier, Ferdinand Parpan, Dario Morales et de nombreux autres.


Philippe Verger quant à lui, fréquente très jeune Montparnasse et rencontre ceux qui lui feront découvrir l'art : Les Lalanne. Il fait ensuite la connaissance des chefs de file de la peinture indienne tels que Ramkumar et Raza, puis découvre les " nouveaux réalistes ". Plus récemment, il rencontre Dominique Fury, l'initiatrice du mouvement " nouveaux pop ", puis il se lie d'amitié avec le graffeur Torrick Ablack A.K.A Toxic, le compère de Jean-Michel Basquiat.

 

C'est en 2007 que Philippe Verger, entrepreneur et amateur d'Art, et Daniel Jolivot, Fondeur, décident de créer, aux portes de Paris, un espace afin de faire partager leurs collections et leur goût pour l'art.

 

Lorsqu'ils annoncent leur projet d'ouvrir un lieu d'exposition à la Plaine Saint Denis, ils sont pris pour des rêveurs, mais aujourd'hui des mastodontes de la profession tels que Larry Gagossian et Thaddaeus Ropac leur ont emboité le pas en ouvrant des espaces dans le 93.

 

Pour réaliser ce projet ils font appel au cabinet d'architecture Donnet-Tresse, il s'agit de réhabiliter les locaux industriels existants et de construire deux nouveaux bâtiments dont le premier a été inauguré en juin 2012.

 

La Fonderie dispose d'ores et déjà de plus de 500 m2 d'exposition, surface qui sera doublée en 2015.